VIETNAM

Lac de Hoan Kiem

 

Le lac de Hoàn Kiêm ou le lac de l’Épée restituée (Hô Guom) se situe au district de Hoàn Kiêm à Hanoï. Ce lac de 12 hectares se trouve près des rues anciennes : Hàng Ngang, Hàng Dào, Hàng Khoai…

Ce réservoir existe depuis longtemps. Son nom, Hồ Hoàn Kiếm, signifie le « lac de l'épée restituée » et provient d'un ancien mythe. La légende veut que ce soit à cet endroit que l'empereur vietnamien Lê Lợi ait rendu à une tortue magique l'épée qu'il a utilisée pour chasser les Chinois du Vietnam. Jusqu’ au XVe siècle, on l’a baptisé lac de Hoàn Kiêm selon une légende. Selon la légende, pendant la guerre contre les Chinois (les Ming)  (1417 – 1427), Le Loi prit et dirigea le soulèvement Lam Son à Thanh Hoa. 

Grâce à cette arme, Lê Loi et sa troupe libérèrent le pays. Au début de 1428, Lê Loi devint Roi, baptisé Lê Thai Tô. Dix ans plus tard, après avoir réussi les chasser, et traversant ce même lac, il fut abordé par une tortue qui lui réclama l'épée au nom du Roi-Dragon, ancêtre mythique du peuple Viêt. Lê Lợi compris alors que l'épée était un mandat du Ciel pour chasser les Chinois du pays. Le lac de la légende, c’est le lac Hoan Kiêm, le "lac de l'épée restituée".

Ce site touristique attire des étrangers non seulement par son mythe mais aussi par son paysage. Le lac est attaché aux monuments architecturaux, par exemple: la Tour de la Tortue, le pont de Thê Huc, le temple de Ngoc Son…

Au centre du lac, figure la Tour de la Tortue érigée sur l'îlot de la Tortue, un site de pêche ancien remontant au règne de Lê Thanh Tong. Sous la dynastie des Lê (17e-18e siècle), les seigneurs Trinh y avaient construit le temple Ta Vong qui a disparu sous la dynastie des Nguyen. En 1876, la Tour de la tortue a été construite. Possédant trois étages, son architecture est à la fois européenne et vietnamienne: la porte est de style gothique, mais le toit est celui d'une pagode vietnamienne, ce qui est l'une de ses caractéristiques unique et distinctive.

Le pont de Thê Huc (le pont du soleil levant) qui joint le temple Ngoc Son qui se trouve sur Dao Ngoc, rend le culte au génie guidant le système des concours de lettrés, Van Xuong et à Trân Hung Dao, un général de Trân, a été bâti en forme incurvé sous la direction de Nguyen Van Sieu en 1865.

En outre, Thap But (la Tour de stylo), Dai Nghien (l’Encrier) sont aussi des monuments significatifs. Sur la tour, on voit 3 sinogrammes Tả Thanh Thiên (Écrire sur le ciel bleu). Après la guerre, le pays a retrouvé la paix, on a rangé les épées et pris les stylos à la place pour créer un pays de la culture, de l’éducation et de la richesse. Cela devient l’inspiration pour de nombreux artistes : le peintre Nguyễn Tư Nghiêm ( peinture “Le printemps au lac d’ Épée”), le poète Nguyễn Xuân Tư (poème “Lac d’ Épée”), le musicien Trần Hoàn (chanson “Le soir au lac d’Épée”).

Le lac Hoan Kiem se trouve entre la vieille ville d'Hanoi et le quartier français et est situé à distance de marche de la plupart des emplacements centraux. Des autobus parcourent la zone et du stationnement est disponible dans la rue. Le lac est ouvert tous les jours, et l'entrée est gratuite.

Lac de Hoan Kiem et ses alentours :

Vieux quartier
Le vieux quartier de Hanoi ou le «Hanoi des 36 rues et corporations», c’est l’âme de la capitale vietnamienne : c’est là que sont préservées les traditions de la ville millénaire. Il a fait son apparition au XVe siècle, lorsque des commerçants et des artisans venus de partout ont décidé de tenter leur chance à Thang Long, la capitale.

Histoire :
En 1010, le roi Ly Thái Tô décida de transférer la capitale de Hoa Lu, terre nichée dans des montagnes, vers Dai La, une citadelle située dans une plaine fertile, qu’il a décidé de rebaptiser Thang Long (Dragon prenant son envol, en français). Dans son édit royal justifiant ce déplacement de capitale, le monarque qualifia Thang Long de «lieu de convergence des quatre points cardinaux, capitale idéale des rois de tous les temps». De fil en aiguille, les commerçants sont venus de plus en plus nombreux, les producteurs aussi.

Sous la colonisation française, elle a été réaménagée. Les Français ont accordé une attention particulière au vieux quartier dont ils ont rectifié les rues, y installant un réseau d’évacuation d’eaux usées et des trottoirs. Les rues ont été bétonnées et éclairées. De nouvelles maisons ont été construites en briques avec un toit en tuile. À côté des maisons de style traditionnel, sont apparues d’autres en forme de long tuyau avec une façade décorée à la française.

Après la libération de Hanoi en 1954, la plupart des maisons du vieux quartier était strictement destinée à l’habitation. Cela a changé après 1986, année de mise en œuvre de la politique du Renouveau et de l’ouverture économique. Le quartier est redevenu commerçant, et peut-être plus que jamais. Sur les 76 rues constituant le vieux quartier, 47 gardent leur dénomination ancienne qui commence par le mot «Hàng» signifiant «marchandise», le mot suivant désignant le type de produits qui y sont fabriqués et/ou vendus. 

Marché Dong Xuan
Au cœur du vieux quartier, découvrez les centaines d'étals qui composent le plus grand marché de Hanoi.

Le marché de Dong Xuan est le plus grand marché de Hanoi. Cet immense bâtiment, constitué d'une multitude de minuscules allées, a été construit par les Français à la fin du XIXe siècle. Aujourd'hui, on vend de tout dans ce marché couvert, depuis des articles ménagers jusqu'à de la nourriture, en passant par des vêtements et des chaussures. On peut y trouver les vêtements , les accessoires , de petits électroménagers , les objets décoratifs , des céréales , des épices , etc . Derrière ce marché se vendent des animaleries avec des oiseaux et d’autres animaux domestiques. On peut par la suite chercher quelques choses à manger au marché de Bac Qua. Les marchandises ici sont provenues de  toutes les provinces du pays et l’offre est très variante. C’est pourquoi  ce marché est très peuplé et trépidant. L’une des choses les plus intéressantes sur ce marché est de voir comment on charge les paquets sur des motos, capable de transporter presque tout, des téléviseurs plasma, des porcs ou des canards. Les touristes visitent le marché plus pour y vivre une expérience dépaysante que pour y faire leurs emplettes.

Rues piétonnes
Le vieux quartier est bouclé pour les piétons dans les rues le samedi soir. Rues piétonnes se trouvent un des sites de distraction pour les Hanoiens ainsi que pour les étrangers depuis 2014  à l’occasion du 60e anniversaire de la Libération de la capitale. 
Les nouvelles rues piétonnes seront les suivantes : Dinh Tiên Hoàng, Lê Lai, Lê Thach, Dinh Lê, Nguyên Xi, Tràng Tiên (le tronçon depuis la rue Ngô Quyên jusqu’à la rue Dinh Tiên Hoàng), Hàng Khay, Lê Thai Tô, Hàng Trông (le tronçon depuis la rue Nhà Tho à la rue Lê Thai Tô), Nhà Tho et la place devant la Cathédrale.

Ces rues seront rendues piétonnes les trois soirées des vendredi, samedi et dimanche de 19h00 à 02h00 le lendemain (en été) et de 18h00 à 02h00 le lendemain (en hiver).

Pour l’heure, les axes rendus piétonniers les soirées du week-end (Hàng Dao  - Dông Xuân, Hàng Buôm, Ma Mây, Dao Duy Tu, Hàng Giây, Luong Ngoc Quyên, Ta Hiên) sont très fréquentés.

En outre, les touristes peuvent faire des promenades dans le marché de nuit qui s'établit sur la rue Hang Dao (rue au nord du Lac Hoan Kiem, perpendiculaire à la rue Cau go à droite et à la rue Hang Gai sur la gauche) et ce, à partir de 19 heures les vendredi, samedi et dimanche - Cette rue, qui change de nom, tout en restant droite, va jusqu'au marché Dong Xuan.

Cathédrale St. Joseph de Hanoi
La cathédrale saint Joseph de Hanoi, que les autochtones appelent souvent «  Nha Tho Lon », est l’un des vestiges de la présence française. En effet, sa construction s'acheva en 1886, soit un an après le traité de Tienstan, autorisant la France à prendre le contrôle du Vietnam. Édifiée dans un style néo-gothique, elle affiche encore quelques vitraux d'origine.

Histoire et architecture
En 1882, après que l'armée française a conquis Hanoi, la cathédrale a été construite et achevée en 1886. La cathédrale et Nha Chung ont été construits sur des terres appartenant autrefois Bao Thien pagode, qui a été construit sous la dynastie des Ly.

L'architecture avec des dômes de la cathédrale suit le style gothique et la conception de la cathédrale de Paris. Il est de longueur 64,5 millions, 20.5m de largeur avec deux clochers de 31,5 millions hauteur. Bien que l'apparence de la cathédrale, des portes, la fenêtre de verre coloré, les peintures religieuses pour la décoration suit style occidental, la partie intérieure principale est décorée de manière vietnamienne avec deux couleurs typiques jaune et rouge. Extérieur, en face de la cathédrale est la statue de Mère Maria.

Célébration de Noël
Le premier Noël a eu lieu dans la cathédrale 1887. Depuis, la cathédrale est toujours bondé avec des centaines de personnes, dont les deux chrétiens et non-chrétiens le week-end ou pendant les fêtes religieuses comme Noël.

Renseignements pour les visiteurs
Aujourd'hui, profitant de la belle architecture et bon endroit au centre de la ville, la zone entourant la cathédrale est toujours bondé avec des centaines de personnes locales et les touristes sortir avec des amis pour boire, parlant, et en regardant la rue.

Nha Chung rue devient la rue "Thé au citron", un lieu de rassemblement populaire pour de nombreux jeunes à Hanoi, et abrite des boutiques de souvenirs accrocheur et restaurants de style occidental. Ce ne est pas seulement le houx endroit pour les couples chrétiens tiennent leur mariage, mais aussi un endroit idéal pour non- palefreniers religieuses et les épouses de prendre de belles photos de mariage.

Comment s'y rendre
Du lac Hoan Kiem à la tête de la rue Hang Gai, continuer jusqu'à ce que vous atteignez Ly Quoc Su Street sur le côté gauche. Marchez passer Ly Quoc Su et vous arriverez à Nha Chung - la cathédrale est le point de ces deux rues connexion.